C.N.I.S.F. : 202, Avenue du Maine ( pavillon 4 ) 75014 - PARIS

Accueil > L’institut Séculier > J’ai entendu parler des instituts séculiers. Qu’est ce que c’est (...)

J’ai entendu parler des instituts séculiers. Qu’est ce que c’est ?

 Qu’est ce qu’un institut séculier ?

C’est un groupe de vie consacrée reconnu par l’Eglise depuis 1947 . Les membres d’un institut séculier répondent à l’Amour de Dieu qui les a saisis en donnant toute leur vie à Dieu sans quitter l’état de vie qui est le leur. Ils mettent le Christ au centre de leur existence et dans le célibat ou un veuvage consacré , s’engagent à Le suivre sur son chemin , Lui qui est chaste, pauvre et obéissant.

  Sans quitter l’état de vie qui est le leur….. Qu’est ce que cela veut dire ?

C’est la singularité de cette forme de vie consacrée :

Laïcs, ils continuent à mener la vie ordinaire des laIcs. C’est là qu’ils sont appelés à rester pour y vivre leur vocation . L’’Eglise leur dit « le monde est le lieu théologal de votre vocation ». C’est dans toutes les réalités de la vie séculière qu’ils sont appelés à vivre à fond de l’Evangile, et permettre aux hommes de découvrir l’Amour de Dieu

Prêtres , membres d’instituts séculiers sacerdotaux ,ils restent des prêtres diocésains .Ils trouvent dans la consécration dans un institut séculier , un soutien fort pour vivre le ministère que l évêque leur a confié. Au milieu des tâches pastorales qui sont les leurs, ils y trouvent aussi, comme les laïcs, un soutien fort pour leur vie de prière.

 Des hommes laïcs peuvent-ils être membres d’instituts séculiers ?

Il existe des instituts séculiers féminins , des instituts séculiers dont les membres sont des hommes laïcs et des instituts sacerdotaux. Certains groupes ont développé les différentes branches au sein d’une même famille.

 Les instituts séculiers sont-ils des électrons libres ou sont-ils fortement dans l’Eglise ?

Chaque institut séculier a des statuts qui sont reconnus soit par un évêque (instituts séculers de droit diocésain) soit par Rome (instituts séculiers de droit pontifical). Les vœux prononcés par les membres d’instituts séculiers sont ce qu’on appelle des vœux publics donc ils engagent l’Eglise. Un évêque au sein de la commission épiscopale de la vie consacrée est chargé des liens avec la conférence nationale des instituts séculiers. Les textes de l’Eglise sur les instituts séculiers nourrissent la formation et la recherche de vie évangélique des membres des instituts séculiers.

 Concrètement ,comment vivez-vous ?

Les membres d’un institut séculiers n’ont pas, en général , de vie commune. Les personnes qui rejoignent un institut puis s‘y engagent continuent de vivre là où elles étaient . Rien ne change en apparence. Mais toutes les dimensions de la vie sont à évangéliser. Il y a donc des membres d’instituts séculiers dans tous les milieux de vie qui cherchent, dans les conditions qui sont les leurs , à vivre une vie séculière consacrée

 Sans vie commune, comment pouvez -vous être soutenus dans votre vocation ?

La vie fraternelle est une dimension forte : les rencontres régulières permettent prière ensemble, approfondissement biblique, partages de vie, approfondissement de la mission et du charisme de l’institut. Les retraites annuelles, ainsi que d’autres temps forts sont essentiels. La spiritualité propre à l’institut soutient aussi fortement ses membres.

Articles de cette rubrique

0 | 5



| Plan du site | Se connecter |