C.N.I.S.F. : 202, Avenue du Maine ( pavillon 4 ) 75014 - PARIS

Accueil > Consécration séculière > Les conseils évangéliques

Les Conseils évangéliques vécus dans la consécration séculière

 Suivre le Christ obéissant

La contemplation de la relation du Christ à son Père qui le conduit, en toutes situations, à faire la volonté du Père et non la sienne, modèle notre désir de le suivre dans ce chemin. Elle nous ouvre à la confiance.

Membres d’instituts séculiers, nous sommes responsables de nos choix, de nos décisions dans tous les domaines de la vie. En même temps, nous nous engageons à ne pas mener notre vie à notre guise, mais à être de plus en plus à l’écoute des appels de l’Esprit et à rechercher la volonté de Dieu par la médiation de notre institut : Discerner avec l’institut les choix à faire, les réponses à donner aux appels de la vie quotidienne, les décisions à prendre, cela fait partie de notre engagement à l’obéissance. Il ne s’agit pas de permissions à demander, mais d’actes de foi. La foi que Dieu nous parle à travers les évènements quotidiens et la parole des membres de l’institut. C’est une vraie école de respect de l’autre, de liberté, mais aussi d’exigence.

Témoignages

« J’envisageais de changer de logement. Dans mes motivations, il y avait le désir d’être plus proche des plus pauvres. Les échanges avec mon groupe m’ont fait prendre conscience que je n’avais pas assez pris en compte de tous les aspects de la question : fragilité de santé, fatigabilité, distance de mon lieu de travail, besoin d’un lieu calme pour recharger les batteries en raison d’un travail difficile… Mon groupe local d’institut ne m’a pas dit tu dois faire ci ou tu dois faire ça, mais en parlant et en écoutant les questions j’ai pu prendre du recul, voir d’autres aspects et découvrir que la véritable conversion à vivre était le passage d’une vie rêvée et d’une image de moi gratifiante à une plus grande prise en compte du réel en m’acceptant avec mes limites, car c’est ce que Dieu actuellement me demande d’accueillir »

« J’ai été amenée à accepter une responsabilité qui ne me séduisait pas. Le oui fut le résultat d’un cheminement où j’ai d’abord essayé de prendre en compte les données de la situation après avoir eu envie de répondre non spontanément. Il s’est trouvé que dans la même période j’ai eu la chance de vivre une retraite dans la vie proposée par un centre spirituel ignacien. Elle m’a beaucoup aidé à ne pas m’approprier ma réponse qu’elle soit positive ou négative et à laisser Dieu me parler à travers les temps de confrontation à sa Parole dans l’oraison silencieuse. Ma réponse libre est née de la rencontre du désir de Dieu et de mon désir profond au-delà des turbulences de surface. »

« S’efforcer de vivre docile à l’Esprit saint et de la grâce mariale sont ce qui me permet de devenir de plus en plus ce que je suis appelée à être »



| Plan du site | Se connecter |